Le collège Plan du Loup de Sainte-Foy-les-Lyon lauréat de la finale 2014

« Le Grand Débat », épreuve finale du concours « Les Plastiques en Débat », qui s’est tenu lundi 7 avril au Conseil Economique Social et Environnemental a récompensé 10 lauréats et couronné les efforts d’une classe de Sainte-Foy-lès-Lyon dans le Rhône.


Crédits photos : ©Gilles Petipas

Placé sous la présidence de Mme Marie-Hélène Lopez Jollivet, Maire de Vernouillet (78), les débats se sont ouverts par une prise de parole de Didier Lutsen (Responsable Communication – ExxonMobil Chemical France) et Mme Pénélope Vincent Sweet (Pilote du réseau Déchets, France Nature Environnement). Le premier a développé des arguments en faveur des plastiques, tandis que la seconde a plaidé à charge. Interpellés par les jeunes ou sollicités par la Présidente des débats, ils sont intervenus pour pousser leurs arguments ou amener de nouveaux questionnements.


Le plastique dans le domaine médical, le sport, l’art…

Les jeunes orateurs reconnaissent d’énormes qualités aux plastiques qui sont indispensables dans notre vie quotidienne: « le monde serait-il vraiment meilleur sans plastiques ? », ils ont révolutionné la pratique du sport et de la médecine, à l’image des derniers JO paralympiques ou du développement du dernier cœur artificiel… Mais leur élimination en fin de vie reste un problème primordial : Le tri et le recyclage doivent être améliorés et généralisés.

L’accent a été mis sur le manque de civisme de nombre de nos compatriotes qui trient mal leurs déchets : « seulement 20% des plastiques en France sont recyclés, notre pays se place en 26ème position dans l’UE ».
La valorisation énergétique, le compostage pour les plastiques biodégradables et la R&D en matière d’éco-conception apparaissent comme des voies d’amélioration incontournables aux yeux des jeunes.

Les jeunes sont préoccupés par l’existence de ces gyres océaniques où s’accumulent, sous l’effet des courants marins, des déchets flottants. Dans le nord-est Pacifique, c’est une zone grande comme six fois la France qui est concernée.
Mais pour la plupart des orateurs en lices, « chacun a sa part de responsabilité car plus la négligence humaine qui est responsable que les plastiques.»
Très soucieux du monde de demain, tous s’accordent sur la nécessité de promouvoir un usage équilibré et raisonné des plastiques. Ils jugent que ces matériaux sont indispensables au progrès de demain, mais il convient de ne pas tomber dans une surconsommation et de surtout maîtriser leur fin de vie. « Même si les déchets plastiques sont dangereux pour le futur, le plastique reste une matière d’avenir ».


© David Cessac – Tous droits réservés – Reproduction interdite

Un palmarès serré…

Après un débat bien animé, c’est Paul Contamin du Collège Plan du Loup de Sainte-Foy-lès-Lyon (69) qui a remporté le 1er prix ainsi que le chèque de 1 500 euros pour sa classe qui permettra notamment d’organiser une sortie en fin d’année.

Le deuxième prix a été remporté par Elina Mansicot du collège Immaculée Beau-Frêne à Pau (64). Puis se succèdent, Etienne Mangot du Collège Plan du Loup également, Quentin Rochepeau du Collège Stéphane Mallarmé (75) et Estelle Dugoujon, toujours du Collège Plan du Loup !
A la sixième place, c’est Antoine Garnier du Collège Benjamin Franklin (78) suivi de son camarade Julien Deces-Petit. La huitième place revient à Sara Derly du Collège Stéphane Mallarmé (75). Hortense Cuchet du Collège Pierre Mendès-France (76) se hisse à la neuvième place suivi de Clara Hanoun du Collège Les Campellières (06) à la dixième place.


.